Les conseils provinciaux sur la reconnaissance des crédits étendent leur entente visant à améliorer la mobilité étudiante au Canada

    Tout afficher

    Les conseils provinciaux sur la reconnaissance des crédits étendent leur entente visant à améliorer la mobilité étudiante au Canada

    TORONTO – Les conseils provinciaux chargés de faciliter les activités de transfert de crédits à travers le Canada signent un protocole d’entente (PE) élargi pour améliorer la mobilité étudiante à travers leurs juridictions et à travers le pays.

    La signature du protocole d’entente a été célébrée lors de la conférence annuelle du CPCAT, où les initiatives de cheminement et la recherche, ainsi que les collaborations en cours entre les établissements d’enseignement postsecondaire, ont été honorées dans le cadre du 150e anniversaire du Canada.

    Sept conseils provinciaux sont maintenant signataires d’un protocole d’entente qui officialise les efforts visant à développer davantage les cheminements des étudiants et à réduire les obstacles pour les étudiants qui souhaitent passer d’un collège et d’une université à l’autre au Canada. Ils comprennent :

    • Conseil de l’Alberta sur les admissions et les transferts (ACAT),
    • British Columbia Council on Admissions and Transfer (BCCAT),
    • Conseil des articulations et du transfert du Nouveau-Brunswick (CATNB),
    • Conseil ontarien sur l’articulation et le transfert (CATON),
    • Campus Manitoba (CMB),
    • Saskatchewan Transfer Credit and Learning Pathways Council (STCLPC),
    • et Conseil de la Nouvelle-Écosse sur l’admission et le transfert (NSCAT).

    Le protocole d’entente met l’accent sur le rôle de leadership des conseils provinciaux dans la création de partenariats à travers le pays afin d’élargir les possibilités de transfert pour les étudiants et de développer des projets de recherche conjoints au profit de la communauté postsecondaire.

    L’objectif à long terme est d’établir une base de données partagée afin que les étudiants de n’importe quelle juridiction puissent rechercher des possibilités d’études postsecondaires au-delà de leur province d’origine.

    râce au protocole d’accord, les conseils provinciaux seront en mesure de soutenir le développement d’un système de transfert de crédits efficace et efficient qui s’étendra à l’ensemble du pays, élargissant les opportunités pour les étudiants à l’échelle nationale.